Les marqueurs de relation


On appelle "marqueurs de relation" ou "charnières du discours" tous les mots ou expressions auxquels on peut avoir recours pour indiquer les rapports logiques entre tous les éléments de l’exposé: parties de phrases, phrases, paragraphes, chapitres.
Pour introduire:

En premier lieu
Premièrement
D’une part
D’abord
Tout d’abord
À première vue
Au premier abord
Avant tout

Pour marquer une opposition ou une restriction:

Mais
Cependant
Malgré tout
Pourtant
Inversement
À l’inverse
À l’inverse de
Par contre
Néanmoins
En revanche
Seulement
Du moins
Toutefois
D’ailleurs
À l’opposé
À la différence de
Contrairement à
Par contre
À l’encontre de
En dépit de
Loin de
Malgré
Tandis que
Ceci s’oppose à
Ceci contredit
Ceci empêche
Ceci interdit

 
Pour marquer une suite:

Ensuite
Puis
En second lieu
D’une part,  d’autre part
Par ailleurs
Dans le même ordre d’idées
Dans un autre ordre d’idées

 
Pour marquer un rappel

Donc
Compte tenu de ce qui précède
De ce point du vue
En ce qui concerne
À cet égard


 
Pour marquer une cause:

Car
En effet
Étant donné que
Parce que
Puisque
D’autant plus que
Comme
Grâce à
À cause de
La suite de
À force de
En raison de
Faute de
Au nom de
Sous prétexte que
Sous prétexte de
Du fait que
Vu que
Comme
Du moment que
D’autant que
Ceci résulte de. . . découle de ... dépend de. . . vient de. . . provient de
 


 
Pour marquer un exemple ou une explication

Par exemple
Ainsi
C’est-à-dire
En effet
C’est comme
D’ailleurs
Notamment
Ceci fait penser à .... rappelle
Ceci ressemble à ...; est semblable à
Ceci se rapproche de
Ceci évoque

Pour marquer un but:

Pour
Dans ce but
À cette fin
À cet effet
De peur de
Afin de
De crainte de
De crainte que
Dans l’intention de

Pour marquer une conséquence:

Donc
Par conséquent
Par suite de
En conséquence
C’est pourquoi
Ainsi peut-on dire
C’est ainsi que
Au point de
Par le fait même
Alors
De ce fait
Delà
Aussi (en tête de phrase)
Ainsi
D’où
Dès lors
De telle sorte que
De telle façon que
De telle manière que
Si bien que
Sans que
Au point que
Ceci implique
Ceci entraîne
Ceci provoque 

amène . . . cause 
produit . . . suscite 
incite . . . pousse à
   
Pour marquer une affirmation :

Quoi qu’on en dise
Même
En fait
Effectivement
En vérité
Justement
À vrai dire
En réalité

Pour marquer la manière : 

Pour cela
Pour ce faire
De cette façon
De nature à
De façon à

   
Pour marquer une alternative:

Ou...ou...
Tantôt... tantôt...
Ou bien ... ou bien
Soit ... soit...
Soit que ... soit que

Pour marquer l’exception:

Hormis
Sauf que
Sauf si
Si ce n’est
Excepté
À moins que
Ceci exclut
Ceci diffère de
Ceci annule

Pour marquer un ajout:

Autrement dit
En outre
De plus
En plus
De surcroît
Sans compter que
De même
Parallèlement
En d’autres termes
Notamment
D’ailleurs
Par ailleurs

   
Pour marquer un accord:

Certes
C’est vrai
Bien sûr
Il est vrai que
Bien entendu
Sans aucun doute
De toute évidence
Il va de soi que
Évidemment
Admettons que (plus subjectif)
À coup sûr

Pour marquer un bilan, une conclusion:

Finalement
Pour terminer
En fin de compte
Tout compte fait
Pour tout dire
Pour conclure
Enfin
Donc
Cela dit
En définitive
Bref
En somme
Tout bien considéré
Quoi qu’il en soit

   
Charnières du discours
(Pour éviter les répétitions): 
Dans ce but

À cet effet
À cette fin
Pour atteindre ce résultat


 

De plus

En outre
En plus
Par surcroît
De surcroît
Au surplus
 

D’ailleurs
Par ailleurs
D’un autre côté
À un autre point de vue
Par contre
Dans un autre ordre d’idées
Au demeurant
En revanche
D’autre part
Au reste
Du reste
Au sujet de

Quant à
Relativement à
En ce qui regarde
En ce qui touche
En ce qui concerne
En ce qui a trait à
À propos de
Pour ce qui a trait à
En liaison avec
En rapport avec
De ce point de vue
À cet égard
À ce sujet
À ce propos
Dans cet ordre d’idées
Sur ce point
Sous ce rapport

En résumé

Bref
En un mot
Pour tout dire
À tout prendre
Somme toute
En d’autres termes
Pour résumer
En somme
Tout compte fait
En définitive
Au fond
Dans le fond
Tout bien considéré
Au total
Dans l’ensemble
Essentiellement
En substance
En gros

Enfin

Pour terminer
En terminant
Ainsi donc
En dernière analyse
Finalement
En dernier lieu
En conclusion
Pour conclure
En fin de compte

   
Par conséquent

Aussi 
C’est pourquoi
En conséquence
Pour cette raison
Pour ces motifs
Pour ces raisons 
Ainsi
Donc
Partant de ce fait
Ainsi donc

Notamment

En particulier
Particulièrement
Entre autres choses
 
 

Dans ce cas

Si tel est le cas
Dans cette hypothèse
Dans une telle hypothèse,
Si l’on retient cette hypothèse

   
En réalité

En fait
À vrai dire
Effectivement

Car

En effet
C’est que
C’est qu’en effet
De fait

   
D’après ce qui précède

Selon ce qui précède,
(ce que nous avons dit plus haut, nos conclusions précédentes, etc.)
Conformément à ce qui précède,
Aux termes de ce qui précède,
A la lumière de ce qui précède,
Comme nous l’avons dit plus haut,
Comme nous l’avons dit ci-dessus,
Comme nous l’avons mentionné antérieurement,
Selon nos conclusions précédentes,
Le lecteur sait déjà que
Nous avons vu plus haut que,
Dans ces circonstances,
Dans ces conditions,
Compte tenu de ce qui précède,
En raison de ce qui précède,
En considération de ce qui précède,
Eu égard à ce qui précède

Pourtant

Néanmoins
Toutefois
Cependant

Sans doute

Assurément

À notre avis

En ce qui nous (me) concerne,
Pour notre (ma) part,
Personnellement,
Quant à nous (moi),
À notre (mon) avis,
À notre (mon) sens,

(L’original de ce texte a été produit par le titulaire du cours Littérature et langue d’enseignement 601-101-94, Collège de Bois-de-Boulogne,
lui-même s’étant inspiré du document préparé par le centre Alpha pour l’atelier préparatoire au test de français exigé par les universités)