L'ALLÉE DES HUISSIERS



Historique


        L'Allée des huissiers a été nommée ainsi en souvenir des premiers huissiers de la Nouvelle-France et pour rappeler l'importante participation des huissiers à la vie et à l'histoire de Montréal et du Québec.

        Autrefois, elle était connue sous le nom de Côte Saint-Gabriel et elle était carrossable. Les huissiers l'employaient quotidiennement pour aller déposer en cour, ou en retirer, les divers documents pertinents à leurs tâches.

        De nos jours elle est une aire de repos disponible aux employés et aux usagers du palais de justice ainsi qu'un passage piétonnier reliant la rue Saint-Antoine à la rue Notre-Dame du côté Est du Palais de justice de Montréal. Elle s'impose ainsi comme un trait d'union entre l'ancien et le vieux Montréal.

        Elle fut inaugurée le 16 juillet 1985 lors du XIIe congrès de l'Union internationale des huissiers de justice et officiers judiciaires, tenu à Montréal sous la présidence de Maître Francis Aribaut.

Source de l'idée

        L'idée de nommer un passage, vient d'André Mathieu qui, avec Gilles Boisvert, en assurèrent la réalisation. Cette idée est venu à Monsieur André Mathieu à la suite d'un voyage en France effectué en 1983 où il découvrit la rue des huissiers1 située à Neuilly-sur-Seine. Par la suite, il n'en fallut pas plus pour qu'il suggère l'idée au Comité organisateur du congrès international de 1985 (COCI '85), qui l'accepta à l'unanimité.

(1)Cette rue, nommée jadis Chemin des Huissiers, tire son origine de l'ancienne corporation des huissiers de France qui y avait installé des boutiques et des ateliers pour le travail du bois. Il s'agissait alors d'ouvriers menuisiers et d'ébénistes spécialisés dans la fabrication des boiseries et des portes, également appelées "huis", d'où vient l'étymologie du mot " huissier ", terme que l'on retrouve dans l'expression "huis-clos".
source: Chambre des huissiers de justice du Québec, Rapport annuel 2003-2004.