ATTENTION ! Adobe Flash Player 8 n'est pas installé sur votre ordinateur Pour voir certaines parties du site vous avez besoin de Flash 8 minimum. Téléchargez-le ici sur le site d'Adobe Flash Player Centre de Téléchargement.


LES ARCHIVES
Histoire et culture


Histoire du "Nouveau palais de justice" de Montréal
(100, rue Notre-Dame Est )
Édifice Ernest-Cormier, Cour d’appel du Québec




Cet édifice est construit entre 1922 et 1926 selon les plans des architectes Louis-Auguste Amos, Charles J. Saxe et Ernest Cormier. Il s’agit du premier contrat d’importance de ce dernier depuis son retour d’études à Paris. Peu après son décès, en 1980, son nom sera donné à l’édifice afin de marquer l’importance de cet architecte dans la société québécoise.

         Le projet est lancé en février 1920 lorsque le gouvernement du Québec sanctionne une loi sur la construction d’une deuxième « annexe » au palais de justice de Montréal. Vieux de près de 75 ans, le palais de justice alors en fonction ne suffit plus aux besoins d’une métropole en pleine expansion. De plus, n’étant pas à l’épreuve du feu, il met en péril les précieuses archives judiciaires qui s’y trouvent. Pour la construction du nouvel édifice, le gouvernement exproprie le quadrilatère situé en face du palais de justice, créant ainsi un des plus grands chantiers montréalais de l’époque. Une vingtaine d’immeubles sont détruits. Les travaux débutent en janvier 1922 et se poursuivent jusqu’en 1926. Le nouvel édifice est relié au Vieux palais de justice par un tunnel sous la rue Notre-Dame.

         À son inauguration, cet édifice compte des cours de justice avec salles d’audience, des dortoirs pour les jurés, des bureaux de ministres et des locaux pour la police et les prisonniers. Des chambres pour les juges et les avocats de la Couronne ainsi que des bureaux d’enregistrement y sont aussi aménagés.

         En 1972, après la mise en fonction d’un nouveau palais de justice, les locaux de l’annexe se libèrent. Les Archives nationales du Québec s’y installent de 1974 à 1987 et les conservatoires de musique et d’art dramatique de 1975 à 2001 Suite aux travaux de restauration effectués en 2002, l’édifice abrite la cour d’appel.

Commentaire sur la construction

         Les sources donnent plusieurs dates de début de construction pour cet édifice. Nous retenons la date de 1922 puisque c’est à ce moment que les tests de sol sont terminés et que les travaux peuvent commencer. En effet, on découvre que le sol est instable en certains endroits au début de l’excavation à la fin de l'année 1921. Des études sont aussitôt commandées, lesquelles sont complétées en janvier 1922. Les plans des fondations sont alors repensés de manière à solutionner ce problème. De plus, il faut noter que l’excavation et les fondations ont commencé avant que tous les bâtiments du site n’aient été démolis, certains baux se terminant en juillet 1922.


source: Site Web officiel du Vieux-Montréal.


       Accueil • Plan du site • Me contacterAdministration • Conditions d'utilisation • Politique de confidentialité © 2005-2010 Laloi.ca